Naomi Oreskes est professeur d’histoire et de recherche scientifique à l’Université de Californie à San Diego. Elle enseigne également les sciences de la Terre à l’Institut d’océanographie Scripps à La Jolla. Elle fait partie des historiens des sciences les plus connus dans le monde.

Son sujet de recherche principal est le consensus et le désaccord dans le débat scientifique. Ses travaux mettent à jour le fossé entre l’état d’avancement des grands débats scientifiques actuels et la façon dont ils sont présentés par les médias de masse aux États-Unis et perçus par l’opinion publique.

Son essai le plus connu, « Beyond the Ivory Tower: The Scientific Consensus on Climate Change », paru en 2004 dans la revue Science, est cité par Al Gore dans  le film « Une vérité qui dérange ».

En 2010, Naomi Oreskes publie avec Erik Conway « Les marchands de doute », un ouvrage de référence qui analyse les racines du climato-scepticisme. Les auteurs y révèlent des parallèles frappants entre le débat sur le réchauffement climatique d’une part, et la controverse sur les effets de la fumée de tabac, des pluies acides ou du trou de la couche d’ozone. Ils démontrent que, dans tous ces exemples, la stratégie de ceux qui refusent des mesures correctives consiste à semer le doute et la confusion.

À PROPOS DE LA FABRICATION DU CLIMATO-SCEPTICISME

Réponses de NAOMI ORESKES

Bildschirmfoto20130126um011056

FILM SUIVANT

FILM PRÉCÉDENT

LISTE DES FILMS